[PowerShell AD : les modules]

Pour ceux d'entre vous qui avez déjà eu une première expérience avec PowerShell, mais qui ne connaissez pas les modules propres à Active Directory, nous allons les découvrir dans une série d'articles.

Ces modules sont disponibles par défaut sur les contrôleurs de domaines, il est possible de les installer sur des serveurs membres en activant les outils d'administration de serveurs distants (RSAT). Sur les postes clients vous devez au préalable télécharger les RSAT pour la version du système d'exploitation dont vous disposez.

Le premier module est sans doute le plus connu est « ActiveDirectory ». Il s'agit du module principal permettant la gestion des services d'annuaires avec PowerShell.

Par défaut les modules ne sont pas chargés, même s'ils ont été installés.  Pour voir les modules chargés dans la session PowerShell, vous pouvez utiliser la commande « Get-Module ».

Pour lister l'ensemble des modules disponibles, vous pouvez utiliser la commande « Get-Module –ListAvailable ». Pour importer un module, disponible vous pouvez utiliser la commande « Import-Module NomDuModule », comme par exemple « Import-Module ActiveDirectory ».

Pour lister l'ensemble des commandes d'un module, vous pouvez utiliser la commande « Get-Command –Module ActiveDirectory »

La commande «  (Get-Command –Module ActiveDirectory).count » cherche l'ensemble des commandes du module puis compte le nombre. Par exemple sur Windows 2016, vous trouverez 147 commandes dans ce module.

Si vous souhaitez lister les commandes du module Active Directory lié aux utilisateurs vous pouvez utiliser la commande «  Get-Command *ADUser* -Module ActiveDirectory ».

Un autre module est «  GroupPolicy » lié à la gestion des stratégies de groupe.

Le module  « ADDSDeployment » n'est disponible que sur un serveur qui dispose du rôle AD DS et il permet entre autres de promouvoir ou rétrograder un contrôleur de domaine.

Si votre contrôleur de domaine a également le rôle de serveur DNS vous pourrez également trouver le module « DnsServer ».

Dans les prochains articles nous verrons quelques exemples de gestion d'objets Active Directory avec PowerShell.

A bientôt,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Theme: 

Systeme: 

Annee: 

Ajouter un commentaire

Bloc brute

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question empêche les soumissions de spam automatisées. Merci de votre compréhension
1 + 12 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.