DNS

Modifier DNS primaire et secondaire par script

Vous souhaitez mettre à jour les adresses IP des DNS primaire et secondaire sur un ensemble des postes utilisant des adresses IP fixes.

Je vous propose un exemple de script minimaliste utilisant un fichier texte contenant la liste des serveurs (compatible avec les anciennes versions de Windows). L'exécution du script se fera depuis un serveur Windows 2008R2 ou supérieur et nécessite des droits d'administrations sur les serveurs cibles.

Où sont stockées les zones DNS ?

Dans le premier chapitre nous avons vu le rôle DNS sans Active Directory. Les zones DNS étaient stockées dans des fichiers textes. Dans ce cas il ne peut y avoir qu'une zone principale et des zones secondaires. Cela nécessite un transfert de zone de la zone principale vers les zones secondaires, ou par relai d'une zone secondaire vers une autre zone secondaire. La zone principale étant la seul à être autorisée en écriture.

Les zones DNS d’Active Directory

Par défaut dans une forêt Active Directory de 'n' domaines il y a au moins 'n+1' zones DNS. D'abord chaque domaine dispose de sa zone DNS correspondant au nom complet du domaine (donc n zones). Cette zone n’est pas, par défaut, répliqué entre l'ensemble des contrôleurs de domaine du domaine concerné.

Il existe également une zone lié à dont le nom commence par _msdcs. Cette zone est unique dans la forêt et elle est répliquée à l’ensemble des contrôleurs de domaine de la forêt. Elle permettra entre autre de retrouver les catalogues globaux.

Différents types d’enregistrements

• A : Les enregistrements A permettent la résolution d’un nom d’hôte FQDN en adresse IPv4.
• AAAA : Les enregistrements AAAA représente comme les enregistrements « A » le lien entre un nom FQDN et une adresse IP. Mais si les enregistrements A sont liés à IPv4, les enregistrements AAAA sont liés à IPv6.
• CNAME : Les enregistrements Cname sont des alias d’un nom FQDN vers un autre nom FQDN. Pour résoudre un enregistrement Cname il faut également un enregistrement A (ou AAAA) pour le nom cible du Cname.
Par exemple

Créer une Zone de stub

Je suppose que vous avez constaté dès les premiers chapitres qu’ils existent différents type de zones. Nous avons parlé de zone principale (en lecture / écriture), de zone secondaire (en lecture seule).Dans les options il y avait aussi la zone de Stub et j’avais précisé que nous reviendrons sur ce point plus tard. Puis nous sommes passés toute autre chose les redirecteurs standard ou conditionnelle, la délégation de zone. Cela parait confus mais vous allez vitre comprendre n’avoir pas de suite parlé des zone de Stub.

Créer une délégation pour un sous domaine

Dans cette section nous disposons toujours d’un serveur « test1dc1 » disposant de la zone DNS « dom1.local ». Nous disposons d’un 2ème serveur DNS n’ayant pas de zone de configuré. Nous souhaitons créer un sous domaine « soudomaine1.dom1.local » dont la zone est hébergée par le 2ème serveur DNS. Nous voulons également garantir la résolution de nom depuis les 2 serveurs DNS.

Commençons par créer la zone « sousdomaine1.dom.local » sur le serveur « test2dc1 ».

Redirecteurs DNS

 

Un redirecteur est un élément de configuration permettant de rediriger des requêtes DNS pour des zones inconnus du serveur vers d’autres serveurs DNS. Le redirecteur conditionnel définit le serveur de nom pour un espace de nom alors que le redirecteur simple définit un redirecteur pour tous les noms qui dont la zone n’est pas géré sur le serveur.

Nous avons supprimé la zone « dom1.local » du 2ème serveur et nous avons supprimé son enregistrement NS dans la zone.

zone secondaire et transfert de zone

Notre serveur Windows 2012 « test1dc1 » a le rôle de serveur DNS et possède la zone « dom1.local ». Nous allons maintenant configurer une zone secondaire sur le serveur « tes2.dc1 » en Windows 2008 et qui se trouve sur un autre réseau. Une zone secondaire est une copie en lecture seule de la zone. Ensuite nous configurerons un transfert de zone du serveur « test1dc1 » vers « tes2dc1 ».

Sur le 2ème serveur « test2dc1 » nous allons créer une zone « dom1.local » en tant que zone secondaire.

S'abonner à RSS - DNS