Quelques nouveautés

Quelques nouveautés de Windows 2012

 

Les  licences

La version 2012 se décline en 4 licences. On séparera 2 licences destinées aux environnements TPE, et 2 licences classiques.
L’édition Datacenter qui licencie les processeurs physiques est particulièrement adapté à des environnements virtualité a fortes densités de VM. On licencie le nombre de processeur physique de l’hyperviseur. Le nombre de machine virtuelle hébergé n’est pas limité. Elle s’applique que l’environnement soit HyperV ou Vmware.
La licence Standard qui est une licence par serveur (et non par processeur), donne droit en plus de l’hôte à 2 machines virtuelles. Il s’agit d’une alternative aux environnements physique ou a faible taux de virtualisation.
Ensuite viennent les 2 licences pour les TPE, qui remplace les suites Small Business Server et Essential Business Server. Il est à noter que SBS 2011 était la dernière version à inclure un environnement Exchange. A partir de Windows 2012 Essential, la messagerie exchange se gère en mode hébergé dans le Cloud et nécessite un abonnement. Donc une des grandes différences est l’absence Exchange, SharePoint, SQL Serveur, WSUS. Néanmoins tout comme les anciennes versions SBS 2008, Windows serveur 2012 Essential intègre un assistant d’installation et une console de gestion simplifié.
La 2ème licence TPE et Windows Server 2012 Foundation. Cette version n’existe qu’en version OEM donc lié au matériel. Elle ne permet pas la virtualisation et elle est limitée à 15 utilisateurs. Elle ne nécessite pas l’achat de CAL utilisateur.

Basculement du mode serveur Core au mode graphique

Une des nouveautés de Windows 2012 est la possibilité de basculer le serveur d’un mode graphique à un mode serveur core. Sous Windows 2008 l’installation était soit serveur core soit complète et seul la réinstallation permettait de basculer d’un mode à l’autre.
La commande powershell suivante permet de changer de mode :
Install-WindowsFeature Server-Gui-Mgmt-Infra,Server-Gui-Shell –Restart –Source c:\mountdir\windows\winsxs
 

Gestion centralisé

Dans Windows Server 2012, un nouveau pas est franchie vers l’administration centralisé des serveurs. Même si dans les versions précédentes il était déjà possible de gérer des éléments à distance, cette nouvelle version introduit une nouvelle console « gestionnaire de serveur » qui permet d’administrer directement un ensemble de serveur. Il est donc possible d’ajouter un rôle serveur depuis une console graphique distante sur un serveur installé en version serveur core.

Quelques autres nouveautés

  • Powershell V3
  • SMB 3.0
  • Volume de fichier REFS (sauf pour les partitions de boot)
  • La fin du dcpromo pour l’installation d’un contrôleur de domaine
  • Une interface graphique pour la gestion de la corbeille Active Directory
  • La disparition du serveur d’activation KMS et l’intégration des services d’activations à Active Directory
  • Le support des DC virtualisés avec l’utilisation des snapshot
  • La haute disponibilité dans les services DHCP sans cluster
  • Dynamic Access Contrôle : gérant plus les accès sur des classifications de documents et pas seulement sur les droits par dossiers. Par exemple un document classé confidentiel ne sera accessible que par les utilisateurs ayant le droit d’accès aux documents confidentiel, les autres ne pourront y accéder même si il existe une autorisation NTFS. Néanmoins cette nouveauté nécessite Windows 8 en tant que client.
  • Mise en pause et reprise sur les copies et transferts de fichier
  • Un grand pas dans les fonctionnalités HyperV dont Live Migration d’hôtes et de stockage



 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question empêche les soumissions de spam automatisées. Merci de votre compréhension
1 + 2 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.